(33) (0)1 46 45 19 19 info@abiotec.fr
Article 0

Qu’est-ce que la technologie de purification de l’air Airocide® ?

Créée à l’origine par et pour la NASA

À l’origine d’Airocide®, la NASA

La NASA avait un problème.

Transporter l’homme dans l’espace soulevait un grand nombre de défis dont l’un des principaux était la préservation de la nourriture périssable. En effet, dans un espace confiné et hermétique, la concentration en éthylène devient rapidement très importante puis toxique au-delà d’un certain seuil de concentration.
Si toxique, que le gaz tue plantes et végétaux rapidement.

Alors la NASA se tourna vers la science.

Son besoin ? Une solution efficace, sans maintenance, sans production de sous-produits indésirables nocifs pour la santé et peu consommatrice en énergie.
C’est ainsi que fut créée Airocide®, une technologie de purification de l’air par bioconversion photocatalytique.
Libéré des gaz d’éthylène dans la navette, l’Homme eut accès à de la nourriture fraîche pour poursuivre son odyssée vers l’espace.

Né dans l’espace pour performer sur terre

« Bring NASA technology Home »
Ayant prouvé leur efficacité dans l’espace, les appareils Airocide® se révèlent tout aussi performants dans
de nombreuses applications sur terre.

Au-delà du gaz d’éthylène, cette technologie de purification de l’air détruit à 99,999% les moisissures, virus, bactéries, COV présents dans l’air.
Lutte contre les maladies nosocomiales, préservation des aliments, limitation de la propagation de virus
notamment de la COVID19 etc., Airocide® a son utilité dans de nombreux secteurs.

Le procédé Airocide®

Qu’est ce que la bioconversion photocatalytique ?

Il s’agit de la conversion d’une matière organique (végétale, animale ou bactérienne) en sous-produits inoffensifs via un processus biologique d’oxydations successives.
Autrement dit, la matière organique est convertie en vapeur d’eau sans rejeter aucun sous-produit nocif.
Pour être efficace, ce processus de bioconversion photocatalytique nécessite d’avoir un support photocatalyseur inaltérable, avec une ultra-haute réactivité afin d’assurer une production de radicaux hydroxyles permanente se chiffrant en milliards par nanoseconde.

Le procédé Airocide® : comment fonctionne-t-il ?

Quelles sont les particularités Airocide® ?

Les radicaux hydroxyles sont liés dans une micro-surface de silice via des nanoparticules créant ainsi un support efficace à 360°.
L’accroissement de surface efficace augmente ainsi les chances de collision avec les agents pathogènes.
Grâce à une conception unique, les purificateurs d’air du procédé Airocide® disposent de plus de 5 m² de surface de bioconversion.
En outre, cette technologie produit seulement de l’O2, du CO2 et de l’ H2O. Elle ne produit aucun sous-produit dangereux pour la santé.